APLB24 - Le Fleix (24)

Mise en ligne le 01/08/2013

Se servir des mots pour laisser son empreinte

 

 

Il y a quelques mois déjà, un projet "expression" est né au sein de l'Institut éducatif pédagogique (IEP) de Cadillac, sur les hauteurs du Fleix.

"Les jeunes ont besoin de faire des choses, de s'investir, de se sentir utiles, d'être reconnus", indique Thierry Maxel, l'éducateur qui a encadré le projet.

A L'IEP, les jeunes ont toujours un stage de formation professionnelle en lien avec leur cursus "mais il faut aussi organiser la vie résidentielle au sein de l'internat, d'où la nécessité de proposer des animations", résume Thierry.

L'idée de mettre en place un projet graff est venue d'Aurore Dulucq, en stage d'immersion professionnelle jusqu'en octobre 2013. La jeune femme souhaite devenir éducatrice spécialisée.

Sa proposition a rapidement séduit l'équipe et une douzaine de jeunes se lancent dans l'aventure.

Leur graffitti, baptisé "L'Art osé du matin" n'est pas une oeuvre éphémère. Il a été inauguré mercredi 24 juillet.

Les activité graphiques ont été conduites par Nathalie Pébayle et Bénédicte Demarche, intervenantes en arts plastiques et graphimes mural, de l'atelier Garance à Sainte Foy la Grande.